• IMG_0104.jpg
  • biollay1.jpg
  • P1050963.jpg
  • villard.jpg

Accueil  >  La Mairie  >  Agriculture

Agriculture

Jadis, dans chaque village, les habitants  vivaient avec quelques animaux : des chèvres , 2à 4 vaches, un mulet  pour 2 familles parfois, un ou deux porcs, poules et lapins.

Le regroupement  des chèvres, que chacun gardait tour à tour, en fonction du nombre détenu, formait un troupeau qui parcourrait les chemins pierreux pour  retrouver la fraicheur des  « arcosses « de la lozna ou du Bettex.

Le «  Fruit commun » a permis pendant de longues années d’accueillir les 110 vaches de la Commune pour fabriquer, sur place,  le Beaufort. Le produit de la vente, déduction faite des frais généraux, offrait un revenu : seul argent liquide  pour ceux qui n’avaient pas de double activité.

Aujourd’hui, un seul agriculteur, installé à «  Villard Soffray », gère une exploitation de 80 têtes en utilisant les nombreuses parcelles de terrains, mises à sa disposition. Le lait est transporté à la coopérative ou sert à la fabrication de la tome fermière.

Un dossier de défrichement, pour accompagner cette activité est en cours, auprès de la CCVA.(Communauté de Communes)

L’espace de Plan Chappis, Lachat est entretenu par d’autres agriculteurs, sous la forme d’un Gaec : le lait est également apporté tous les jours à la coopérative : le « Beaufort » n’est plus fabriqué sur ce site.

Le berger de moutons, utilise  le domaine privé de la Commune situé au-dessus des zones indiquées, telles que l’Arc, les Pissus, le massif de Colomban.

Les agriculteurs bénéficient d’un bail pluriannuel pour exploiter convenablement le territoire mis à leur disposition.

L’activité agricole revêt un caractère important pour l’entretien des sols et du paysage, tout en apportant un revenu régulier.

Bonneval, offre ainsi, à ses nombreux visiteurs qui parcourent la montagne, le cadre de vie qu’ils recherchent, pour  venir se ressourcer  dans le massif de la Lauzière, entretenu et préservé.

/img/2015/04/pastedgraphic1